Historique

La MDS, ou Maison des Sciences, est le cercle des étudiants de la Faculté des Sciences de l’UCL.

Avant le transfert de l’UCL vers les terres wallonnes, la Maison des Sciences rassemblait les étudiants de la Faculté des Sciences (Biologie, Chimie, Maths, Physique, Géologie et Géographie), dans un même bâtiment. D’abord Rue Jean Stas (Jan Stasstraat), ensuite Rue des Moutons (Schapenstraat), plus tard à la rue des Flamands (Vlamingenstraat). Pour l’arrivée échelonnée de la Faculté des Sciences sur le site de Louvain-la-Neuve, la construction d’une Maison des Sciences sur la place Galilée faisait partie du planning d’une première phase de maisons communautaires de services (CI, Maison des Sciences, CSE, CIEE, CRU et Maison Galilée). En octobre 1972, pour la première rentrée à LLN, seuls des étudiants de licence en maths-physique effectueraient leur déménagement (en compagnie des étudiants ingénieurs de 2e cycle, années techniques). Les étudiants de Maths-Physique décidèrent la sécession et revendiquèrent la présumée Maison des Sciences pour leur propre usage et la rebaptisèrent Maphys. Cette sécession provoqua l’éclatement de la MdS en différents cercles par disciplines. Ces cercles remontèrent un à un le cours de la Dyle pour venir se fixer dans les campagnes Ottintoises.

Petit à petit Louvain-la-Neuve s’est construite et les cercles de la Faculté des Sciences se sont installés dans leurs nouveaux locaux pour y créer une nouvelle histoire, s’y construire un nouveau passé. Avec eux, quelques dizaines de professeurs et quelques milliers d’étudiants perdus, déracinés. La Faculté des Sciences ainsi que la Faculté des Sciences Appliquées furent les premières à s’installer dans ce monde de briques rouges et de béton gris. Comme vous l’imaginez bien, Il ne fallut pas attendre très longtemps pour assister à la création des deux premiers cercles Neo-Louvanistes, le Maphys (Math – Physique) et le CI (FSA). Vinrent ensuite et avec le reste du déménagement: le BIO, le ChiGé2 (dites « chigé-carré », pour Chimie + Géographie + Géologie), et le cercle Vété.

Ainsi alla la vie pendant plus de deux décennies. Il y a quelques années, le temps d’une nouvelle (r)évolution fut venu. Poussés par les instances dirigeantes de la faculté des sciences (nostalgiques de la Maison des Sciences de Leuven), les cercles se rapprochèrent, physiquement d’abord (tous les cercles concentrés autour de la place Galilée) et culturellement ensuite. Le cercle Vété disparut, puis les cercles de sciences naturelles fusionnèrent en une ébauche éphémère de ce qui sera la future MDS : la Nash (pour Natural Sciences House). Née de l’union du Chigé2 et du Bio en 1997, la NASH eut une durée de vie à peine plus grande qu’une paire d’années, mais s’illustra au cours de cette brève période par ses fameuses soirées du jeudi et son inoubliable Cérémonie de Remise des Prions d’Or de la Nash’Folle (cocorico!).

Et le Maphys là-dedans ? Et bien, aussi peu enthousiasmé à l’époque que la Nash à l’idée d’une fusion, il fut préservé de la vague fusionnelle jusqu’à ce qu’il soit forcé de rejoindre la Nash dans ce projet utopique en ce temps mais réussi aujourd’hui d’un cercle regroupant tous les étudiants de la Faculté des Sciences. Vu son ancienneté sur le site, le Maphys avait un folklore et des activités propres et renommées, comme la « Quinzaine de la bière belge » ou encore l’organisation du « Bal des Bleus » avec l’aide du CI.

1999 ……. le Maphys et la Nash ratifient le projet d’union. Formée du meilleur des deux cercles, la MDS est née en septembre 2000. Un des futurs plus grand cercle de Louvain venait de voir le jour. Conscients que tout était à construire mais forts de leur expérience passée, une trentaine d’étudiants issus des deux cercles ont repris le flambeau pour conduire la Maison Des Sciences vers les idéaux qu’avaient les fondateurs du Bio, du Chigé2, du Vété et du Maphys.

Lien vers la description wikipedia des cercles étudiants